Conférence « La détection de signes précurseurs : le rôle des lanceurs d’alerte »

L’AFPCN et l’IMdR organisent le 4 novembre 2014 de 9h00 à 13h00 une conférence sur « La détection de signes précurseurs : le rôle des lanceurs d’alerte » avec la participation de Francis Chateauraynaud, sociologue, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Cette conférence se tiendra à l’amphithéâtre Fournel à l’ENSAM, 151 rue de l’Hôpital, Paris 13.

Depuis plus d’une dizaine d’années, dans les sciences sociales, la question des risques a été essentiellement investie à partir des alertes sanitaires, des enjeux environnementaux et des controverses technologiques.
Dans le même temps, des catastrophes naturelles ou des accidents majeurs, de Katrina à Haiyan, en passant par Xynthia ou Sandy, d’AZF à Fukushima, en passant par Deep Water Horizon, lac Mégantic ou Saint-
Jacques-de-Compostelle, rendent manifeste une persistance de figures jugées plus « classiques » du risque.
Dans cette conférence, en partant de travaux récents en sociologie des alertes et des controverses, et en particulier d’une analyse du rapport de l’European Environmental Agency (Late Lessons from Early Warnings II,
2013), on s’efforcera d’évaluer l’apport des concepts et des méthodes développés autour de la figure du lanceur d’alerte sur le terrain des risques majeurs.
On s’intéressera notamment à la manière dont les acteurs de terrain affrontent, mettent en discussion et gèrent la tension, à la fois cognitive et politique, entre les effets de cadrage collectif engendrés par les grands précédents et la perception fine, sensible, erratique ou conjecturale, de processus de transformation et de la convergence de séries de signes susceptibles d’annoncer l’avènement d’une rupture ou d’une catastrophe.

Le programme et le bulletin d’inscription sont disponibles. Le bulletin d’inscription est à retourner à l’IMdR avant le 30 octobre 2014.

L’inscription est ouverte à tous et gratuite pour les membres de l’AFPCN et de l’IMdR.

En espérant vous voir nombreux à cette manifestation.

Journée « Risques, adaptation et changement climatique », le 9 juillet 2014

ipcc

L’AFPCN a organisé une journée « Risques, adaptation et changement climatique » sur le 5ème rapport d’évaluation du GIEC, le 9 juillet 2014 à l’ENGREF (19 avenue du Maine, Paris 15).

Vous trouverez sur ce lien les interventions et documents diffusés lors de la journée et le compte rendu.

Organisation d’un Colloque en partenariat avec l’UNESCO le 24 juin sur le sujet « Désastres et droits fondamentaux »

 logo UNESCOLOGO AFPCN CARRE v2

 

L’AFPCN et l’UNESCO ont organisé le mardi 24 juin 2014, un colloque « Désastres et droits fondamentaux ».
Le compte rendu et les présentations seront disponibles prochainement.

Pour accéder au programme.

 

Conférence Ortwin Renn « la gouvernance des risques : comment prendre en compte les incertitudes »

L’AFPCN et l’IMdR ont organisé le 26 mai 2014 une conférence sur la gouvernance des risques : comment prendre en compte les incertitudes avec la participation d’Ortwin RENN, Professeur de sociologie de l’environnement et de l’évaluation de l’impact des technologies à l’Université de Stuttgart. Son intervention a été mise en perspective par trois intervenants sur les problématiques françaises.

Vous trouverez joint le compte rendu, les présentations sont disponibles sur le lien suivant.

 

Participation de l’AFPCN au projet européen ECOSTRESS

Logo_Sito2Depuis janvier 2014, l’AFPCN est partenaire du projet ECOSTRESS (Ecological coastal strategies and tools for resilient European societies). Ce projet durera deux ans, pour un montant total de 665 000 €, dont 75% sont financés par la DG ECHO de la Commission Européenne.

L’objectif d’ECOSTRESS est de rechercher des stratégies intégrées de prévention et de gestion des risques sur les zones côtières, celles-ci étant définies comme les territoires naturels et habités exposés aux submersions marines.

Le projet est conduit par EUCENTRE, organisme italien de recherche et de formation en ingénierie de la prévention, avec trois partenaires : ISIG, institut italien de recherche en sociologie, DELTARES, institut néerlandais de recherche et d’ingénierie dans le domaine de l’eau et des infrastructures, et, enfin l’AFPCN.

ECOSTRESS se propose tout d’abord de faire la revue et l’analyse des cadres règlementaires, méthodes et outils disponibles pour la gestion des risques côtiers. Cette analyse servira ensuite à monter un système d’aide à la décision dont la démonstration sera menée sur un site test, à savoir la Mer de Wadden qui borde les côtes des Pays-Bas, d’Allemagne et du Danemark, site très bien documenté.

L’AFPCN est partenaire du projet pour donner l’avis des parties prenantes de la prévention, planificateurs et acteurs des territoires. Elle est impliquée dans la phase initiale de documentation et dans la phase finale de démonstration pour définir, notamment comment les outils développés pourraient être utilisés sur d’autres zones côtières comme la Baie de Somme ou la Côte Atlantique.

L’équipe de l’AFPCN impliquée dans le projet est constituée de François Gérard, membre du bureau, d’Alice Azémar et de Julie Pétrelle, Roland Nussbaum apportant son expertise.

Pour en savoir plus : http://www.ecostress.eu/

AFPCN

Séminaire Incertitudes et décisions, le 18 décembre 2013 à Paris

L’Institut de Maîtrise des risques et l’AFPCN ont organisé le 18 décembre 2013 dans le cadre du groupe de travail « Incertitudes et décisions » un séminaire  » Évènements rares à impacts considérables : Qu’apportent aux praticiens les sciences de la décision ? à Paris (ENSAM – amphithéâtre Bézier) de 9h00 à 18h30.

Le séminaire était structuré autour d’une réflexion en trois temps :

  • Quels sont les pratiques, les insuffisances, les problèmes et les attentes des parties prenantes et des décideurs ?
  • Quels sont les résultats des recherches des différentes disciplines scientifiques ?
  • Quelles suggestions faut-il proposer pour améliorer la pratique ainsi que la recherche en la matière ?

Pour plus d’information sur cette action.

 

Assises nationales des risques naturels, les 2 et 3 décembre 2013 à Bordeaux

13038_visuel_2013_assises_risques_nat_512x362Les dernières Assises nationales des risques naturels « Partager nos connaissances et nos savoirs pour réduire ensemble les effets des catastrophes naturelles » se sont tenues les lundi 2 et mardi 3 décembre 2013 au Palais des Congrès de Bordeaux-Lac.

Les Assises nationales des risques naturels ont pour ambition de permettre une meilleure appropriation des actions relatives à la prévention des risques naturels par l’ensemble des parties prenantes.

Ces assises ont réuni tous les acteurs concernés (collectivités territoriales, services de l’État, professionnels de la gestion des risques, scientifiques, représentants de la société civile, etc.) pour échanger et débattre en vue d’une plus grande efficacité des démarches collectives de réduction des effets des catastrophes.

L’AFPCN était chargée de co-piloter :

  • l’atelier 1 : La mondialisation des risques majeurs : quels enjeux pour la France ?
  • l’atelier 8 : Gouvernance de la prévention des risques naturels : comment mieux associer la population aux décisions  ?

Plus d’information sur cette rencontre.

Journée PCS, le 14 novembre 2013 à Laxou

PCS2013PhotosalleL’Association des Maires de Meurthe et Moselle et l’Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles (AFPCN) ont organisé le 14 novembre 2013 à Laxou (Meurthe et Moselle), avec le soutien de l’Association des Maires de la Meuse et le Syndicat National des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales (SNDGCT) et de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises, une journée sur les Plans Communaux de Sauvegarde : « PCS et la place des EPCI : appropriation et opérationnalité ».

Consultez les actions de l’AFPCN à ce sujet.

« Le coût des inondations risque d’exploser d’ici à 2050″

A l’occasion de la parution dans la revue « Nature Climate Change » d’une étude dirigée par Stéphane Hallegatte, économiste à la Banque mondiale et collaborateur régulier des réflexions menées par l’AFPCN, le journal Le Monde a publié lundi 19 aout un article en reprenant les principaux développements.

titre Le Monde 19.08.13

D’après les conclusions de l’étude, qui prennent en compte la variable changement climatique, les risques liés aux inondations vont considérablement augmenter dans le futur, en particulier dans les villes côtières, et leur coût financier ne va cesser de croitre, ce qui pourrait entrainer, au niveau mondial, une modification de la planisphère des risques.

Pour en savoir plus et accéder à l’article en ligne :

http://www.lemonde.fr