Comité international du COPRNM

L’action en bref

Le Conseil d’Orientation pour la Prévention des Risques Naturels Majeurs (COPRNM) a acté le principe de la création auprès de lui d’un Comité de coopération internationale, dont le secrétariat est assuré par l’AFPCN. Ce Comité est chargé, dans le cadre général de la politique internationale française en matière de Réduction des Risques de Catastrophe (RRC), de préparer les propositions du COPRNM. Sa première réunion a eu lieu en juillet 2013.

Contexte

L’année 2014 va être une année importante pour l’action internationale en matière de prévention et de gestion des catastrophes climatiques et naturelles, d’où l’importance et l’urgence qui s’attachent à un bon démarrage des travaux du Comité International. Au niveau global, les contours de la stratégie des Nations Unies pour l’atténuation des risques de catastrophes (2015 à 2050) ont été définis durant la réunion de la Plateforme mondiale pour la réduction des risques de catastrophe qui a eu lieu à Genève en mai dernier: ils vont orienter les actions futures dans ce domaine, de la même manière que le Cadre d’Action de Hyogo (CAH) l’a fait en mettant le concept de résilience au centre des projets sur la RRC. Au niveau national, toutes les parties impliquées dans la prévention et la gestion des catastrophes doivent coordonner leurs approches et activités et définir ensemble l’apport français à la construction internationale et les retombées escomptées des interventions françaises de DRR à l’international.

Organisation

L’AFPCN, en tant que secrétaire du Comité et en liaison avec la DGPR : prendra les contacts et mettra au service du Comité international des réseaux qu’elle a constitués récemment ou approchés pour la constitution des partenariats de son conseil d’administration, du comité des utilisateurs de l’ONRN, des Assises nationales ou d’autres exercices.

L’action est pilotée par Philippe Boullé et Alice Azémar.

Actions à venir

L’action du Comité international est en cours de structuration et s’organise autour de deux grands volets : le volet politique, avec la contribution à l’élaboration des positions françaises dans les instances internationales en matière de RRC; et un volet plus opérationnel avec la contribution à la structuration de l’offre française en matière de RRC.

1/  Contribution à l’élaboration des positions françaises dans les instances internationales

Une des tâches dévolues au Comité international est de préparer des propositions au COPRNM en vue de la définition des positions françaises sur la stratégie internationale de la prévention et de la gestion des risques de catastrophes.

En vue de la troisième Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe qui doit se tenir à Sendai, au Japon, en mars 2015, le Comité participera activement à l’élaboration de la nouvelle stratégie mondiale relative à la réduction des risques de catastrophes, en s’appuyant notamment sur l’analyse du Global Assesment Report 2013 de la Stratégie Internationale pour la Prévention des Catastrophes (SIPC). Présenté à la plateforme globale de Genève en mai 2013, il identifie quatre thèmes prioritaires pour la réflexion stratégique post Hyogo en commençant par les mécanismes de transfert des risques.

Le Comité est également en charge de l’identification des grands thèmes ou domaines d’actions promus actuellement par les Nations Unies ou autres grandes institutions multilatérales. Il tente de promouvoir le modèle français, dans une logique « bottom-up » plutôt que « top-down » vis-à-vis des Institutions internationales. Il promeut la politique française de promotion des droits de l’homme et de coopération dans le domaine culturel, qui sont deux points forts traditionnels de la politique étrangère de la France, en particulier en vue de la négociation des prochains objectifs de développement durable (ODD) en 2015.

2/  Contribution à la structuration de l’offre française en matière de réduction de risques de catastrophes

La promotion de l’expertise française et la structuration de l’offre nationale en matière de RRC sont deux des préconisations contenues dans le rapport du groupe de travail «prévention des risques naturels et actions internationales ». Le Comité se propose de mener une réflexion prospective sur les sujets suivants : quelles seront les domaines et formes d’expertise concernés à l’avenir, quels sont les atouts français, quelles articulations avec les organisations internationales spécialisées ou généralistes ? Quelle vision française de la future scène internationale et des comportements en matière de risques ?

Agenda

Réunions du Comité:

  • La réunion de préfiguration du Comité international du COPRNM a eu lieu le 3 juillet 2013, à l’Assemblée Nationale, sous la présidence de Christian Kert.
  • La deuxième réunion a eu lieu le 7 novembre 2014, à l’Assemblée Nationale, sous la présidence de Christian Kert.
  • La prochaine réunion devrait avoir lieu au début de l’année 2014, après les Assises Nationales des Risques Naturels de Bordeaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *