IDRIM

L’action en bref

L’AFPCN a décidé de s’ouvrir à des réseaux internationaux de recherche  en matière de réduction des risques de catastrophes en devenant membre en avril 2013 du réseau IDRIM Society. L’AFPCN a ainsi permis à une délégation de scientifiques français de participer à la deuxième conférence annuelle du réseau IDRIM Society, qui a eu lieu du 4 au 6 septembre 2013 à Newcastle, au Royaume-Uni.

Contexte

Le Conseil scientifique de l’AFPCN, en accueillant récemment des chercheurs de stature internationale, a continué à étendre et à diversifier ses réseaux internationaux de recherche en matière de réduction des risques de catastrophes. Décidée à poursuivre dans cette voie, l’AFPCN a adhéré en 2013 au réseau IDRIM Society, fondé par le Pr Norio OKADA, en relation avec les experts du réseau IIASA, qui s’impose à l’échelle mondiale comme un réseau scientifique indépendant, cultivant à haut niveau l’approche intégrée de la gestion des risques de catastrophes.

Sa quatrième conférence annuelle s’est tenue du 4 au 6 septembre 2013 au Royaume Uni sur une série de thèmes d’intérêt commun avec ceux de l’AFPCN, de sorte qu’il a été rapidement envisagé de faire participer une délégation française de chercheurs. Comme elle l’a fait en invitant en septembre 2010 des scientifiques français à une journée de rencontre avec l’équipe du projet européen CapHaz-Net, l’AFPCN a mobilisé son réseau de scientifiques et a encouragé la soumission d’abstracts à cette conférence.

Organisation et programme de travail

L’AFPCN a lancé en février et mars dernier une campagne de promotion de la conférence IDRIM 2013 de septembre pour susciter le dépôt d’abstracts par scientifiques français.

Le jury de l’IDRIM Society a sélectionné en mai dernier cinq candidats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *