Assises Nationales des Risques Naturels (ANRN)

L’action en bref

 

L’AFPCN est membre du comité de pilotage des Assises nationales des risques naturels (ANRN). Les prochaines assises se tiendront les 22 et 23 mars 2016 à Marseille.

 

Contexte

 

Le ministère de l’écologie, du développement  durable et de l’énergie (MEDDE) a organisé pour la première fois en janvier 2012 les Assises nationales des risques naturels (ANRN), au Palais des Congrès de Bordeaux. Les ANRN ont pour but de réunir l’ensemble des acteurs (collectivités territoriales, services de l’État, scientifiques, entreprises, représentants de la société civile, etc.) impliqués dans la gestion des risques de catastrophes afin de mesurer l’efficacité des actions entreprises dans le passé et réfléchir en commun aux perspectives pour l’avenir.

Elles permettent également de réunir les acteurs de la plate-forme française pour la prévention des risques naturels, mise en place dans le cadre de la stratégie de prévention des catastrophes naturelles (ISDR) des Nations Unies.

En 2012, l’AFPCN avait activement participé à l’organisation de ces ANRN et était représentée à chaque atelier thématique.

En 2013, l’AFPCN a participé activement au comité de pilotage des ANRN. Elle était également chargée de co-piloter deux ateliers :

 


Programme 2015/2016

 

Les 3èmes Assises nationales des risques naturels ont été organisées par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, les 22 et 23 mars 2016 au Palais du Pharo, à Marseille. Le programme de ces ANRN 2016 est disponible sur le lien suivant.

L’AFPCN a participé activement à ces assises 2016 :

Par la co-organisation avec l’IFFO-RME de l’atelier 1 « Face aux risques : vers un citoyen acteur ». L’atelier a montré que des actions renforcées ou nouvelles sont possibles pour davantage impliquer le citoyen en prenant le parti de s’adresser à celui-ci dans toutes ses sphères de vie (résidence, école, lieu de travail, loisirs …) et tout au long de sa vie. Ceci implique aujourd’hui, une éducation, une information voire une formation adaptée à cet objectif dans le cadre de la formation scolaire, de la formation continue ou de l’information préventive. Les pilotes de l’atelier, Henri Legrand (AFPCN) et Frédéric Besset (IFFO-RME) ont organisé les travaux autour de trois thématiques :

1.Le citoyen acteur de sa prise de conscience individuelle
2.Le citoyen acteur d’une culture du risque de proximité
3.Des relais et outils pour l’action citoyenne

Nous remercions les intervenants, les animateurs et les participants pour la qualité des échanges.

Photo groupe Session Sp+®ciale Post Session et Observatoires r+®gionaux - C

Photo groupe Session Spéciale Post Session et Observatoires régionaux

Par l’organisation d’une rencontre complémentaire « Nous sommes tous des acteurs de la prévention ! », sous forme de 2 conférences : Mettons en œuvre ensemble le cadre de Sendaï ! : Le Cadre d’action de Sendaï pour la réduction des catastrophes (SFDRR), adopté il y a un an, appelle toutes nos parties prenantes de la prévention des risques majeurs, publiques, privées et associatives, à se mobiliser sur ses objectifs. Où en sommes-nous ? Comment nous organiser au niveau de la plateforme nationale comme des territoires ? Un réseau d’observatoires pour diffuser la connaissance des risques : En quoi l’Observatoire National des Risques naturels (ONRN) et les observatoires régionaux constituent-ils un atout, notamment pour le suivi de l’efficacité de ces actions ?

 

Mettons en oeuvre ensemble le cadre de Sendaï (Programme)

Panel Session sp+®ciale Post Sendai - C

Panel Session spéciale Post Sendai

Présidée par Christian Kert, président de l’AFPCN et introduite par Marc Mortureux, directeur général de la DGPR, cette session a pour but non seulement d’expliquer brièvement et le plus concrètement possible les grandes lignes du contenu du Cadre d’action de Sendaï, mais surtout de montrer en quoi la France a des pris les devants.
Avec la participation du CEPRI, du HCFDC, des ONGs françaises, et d’Axa Global, le débat s’est concentré sur les 3 thèmes suivants :
• Tout d’abord, une nouveauté apportée par le cadre de Sendai traduite en français par le « faire et reconstruire mieux »;
• Puis 2 sujets transversaux : l’action multi-acteurs notamment dans un cadre de gouvernance concertée, et deuxièmement, l’action à l’international.

 

Un réseau d’observatoires pour diffuser la connaissance des risques (Programme).

Panel Session spéciale Réseau observatoires Régionaux - C

Panel Session spéciale Réseau observatoires Régionaux

En plus de montrer la capacité d’exemplarité française dans la mise en œuvre de l’objectif 1 du SFDRR, cette session a pour objectif particulier le lancement du réseau national des observatoires régionaux des risques, animé par la DGPR avec le soutien du CEREMA et en collaboration avec les autres partenaires de l’ONRN. L’objectif de ce réseau est le partage d’expériences et de bonnes pratiques, tant en matière technique (normalisation minimale en matière de terminologies, de choix d’outils géomatiques et informatiques, méthodes et sujets de travail) que de méthodes de gouvernance.

Présentation : Un réseau d’observatoires pour diffuser la connaissance des risques

Par sa contribution au stand de l’Observatoire national des risques naturels.

1.Edition de la 1ère Newsletter de l’ONRN
2.Les indicateurs de l’ONRN : Poster
3.Vers un réseau des observatoires régionaux des risques naturels : Synthèse du Cerema

 


Publications

 

Les commentaires sont clos.