Observatoire national des risques naturels

L’action en bref

Créé le 3 mai 2012, l’Observatoire National des Risques Naturels vise à renforcer le lien entre les acteurs de l’assurance et de la prévention des risques naturels.

L’Etat (représenté par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie), la Caisse Centrale de réassurance (CCR) et la Mission des sociétés d’assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels (MRN, association entre la FFSA et le GEMA) ont signé le 3 mai 2012 une convention de partenariat qui fonde l’Observatoire National des Risques Naturels (ONRN).

La mise en œuvre de cet observatoire renforce le lien entre l’assurance et la prévention des risques. Cet acte marque une première étape dans la construction d’un outil de partage et de diffusion des données et indicateurs sur les risques naturels. Il concrétise une démarche initiée par le Conseil d’Orientation pour la prévention des risques naturels majeurs (COPRNM).

Le 28 mars 2013, à l’occasion de la première réunion de son comité des utilisateurs, l’observatoire vient de lancer son portail Internet : www.onrn.fr.

Destiné dans un premier temps aux professionnels de la connaissance, de la gestion et de la prévention des risques naturels (collectivités, chercheurs, bureaux d’études, associations de prévention ou de sinistrés, etc.), ce portail présente l’ensemble des données disponibles sur les risques naturels et sur les sinistres assurés en France. Un volet destiné au grand public sera disponible fin 2013.

Ce portail répond également à un besoin stratégique des fondateurs de l’ONRN : se mettre en réseau pour partager leurs données et élaborer ensemble leurs analyses afin de mieux adapter les enjeux aux aléas naturels et de mieux gérer les risques.

Le portail www.onrn.fr présente ainsi :

  • un annuaire des acteurs de la gestion des risques naturels ;
  • un recensement des bases de données publiques existantes sur différents risques naturels, sur la vulnérabilité et sur les enjeux associés à des territoires précis ;
  • des indicateurs exploitables à l’échelle communale présentant sous la forme de cartographies les dommages indemnisés sur la période 1995 à 2010, les enjeux économiques ou humains exposés à l’inondation, l’état d’avancement de la mise en place de mesures de prévention.

L’animation du comité des utilisateurs de l’Observatoire a été confiée à l’AFPCN.

En 2015 et 2016, en cohérence avec sa dimension technique, l’AFPCN a renforcé sa participation à l’ONRN en assurant une fonction de valorisation technique avec la mise en place d’un partenariat technique avec l’ONRN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *