Vie de l’association

L’association française pour la prévention des catastrophes naturelles (AFPCN) a été créée en 2001 dans le prolongement du comité français de la décennie internationale pour la prévention des catastrophes naturelles (DIPCN-ONU). Elle est membre de la plateforme française de réduction des catastrophes naturelles placée sous l’égide du conseil d’orientation pour la prévention des risques majeurs (COPRNM), actuellement présidé par le président de l’AFPCN.

Elle est soutenue par le ministère du développement durable et le ministère de l’intérieur. Elle rassemble des scientifiques, experts, universitaires, élus nationaux et locaux, collectivités territoriales, associations, entreprises ainsi que des représentants de l’Etat.

Se positionnant comme lieu d’échanges entre les diverses parties prenantes de la prévention des risques naturels et force de proposition, l’AFPCN organise ses travaux sur l’ensemble des aspects des risques naturels (prévention, alerte, gestion de crise, réparation, indemnisation). Elle se propose, par ses contributions, d’améliorer les politiques publiques et de promouvoir des modes d’action plus efficaces et des pratiques de terrain cohérentes entre elles. Elle veille également à l’intégration mutuelle des politiques de gestion des risques et de celles de l’aménagement, notamment par ses réflexions sur les vulnérabilités et les facteurs de résilience des territoires.

Pour ce faire, elle organise des rencontres et des débats, de niveau national, européen et international entre les pouvoirs publics et les divers acteurs de la société civile.

Son conseil scientifique, équilibrant apport des sciences de la nature et des sciences de l’homme, est composé d’une trentaine de personnalités de renommée nationale et internationale.

L’Association rassemble des personnes physiques ou morales impliquées dans la gestion des risques naturels : organismes publics (Agences de l’eau, BRGM, CSTB, des EPTB, INERIS, IRSTEA, Météo France, ONF …), des organismes professionnels (FNAU, MRN …), des entreprises (Accor, CCR, FM Global, Predict services), des collectivités (Agglomération havraise …), des associations de collectivités (AMARIS, ANEL, AFEPTB, CEPRI, CYPRES …), des associations thématiques (AFPS, IMdR, IPGR, IRMA, SHF, UNCPIE …) et des associations de riverains et de sinistrés (UNALCI …).

Le conseil d’administration est présidé par Christian Kert, député des Bouches du Rhône et président du conseil d’orientation pour la prévention des risques naturels majeurs (COPRNM) ; Marie-France Beaufils, sénatrice d’Indre et Loire et maire de Saint Pierre des Corps, en est la vice présidente.

Le bureau est animé par Henri Legrand, délégué général de l’association, conseiller auprès du directeur général de l’Autorité de sûreté nucléaire, et assisté de deux chargées de mission.

Le conseil scientifique est présidé par Michel Juffé, ancien conseiller du vice-président du CGEDD.

Evènements marquants 2015 et début d’année 2016

Animation et réseaux d’acteurs

• Le renforcement de la participation de l’AFPCN et développement d’un partenariat avec l’Observatoire national des risques naturels, par le recrutement en avril 2015 d’une nouvelle chargée de mission, Elsa Rothschild.

Participation à l’organisation avec la MRN de la première conférence débat de l’ONRN « Vers une connaissance partagée des évènements naturels en France ? », le 4 mars 2015. Une deuxième conférence débat s’est tenue le 20 avril 2016. https://afpcn.org/animation-et-reseau-dacteurs/observatoire-national-des-risques-naturels/comite-des-utilisateurs/

• Participation active de l’AFPCN aux 3èmes Assises nationales des risques naturels organisées par le Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, les 22 et 23 mars 2016 au Palais du Pharo, à Marseille.

o Par la co-organisation avec l’IFFO-RME de l’atelier 1 « Face aux risques : vers un citoyen acteur ». L’atelier a montré que des actions renforcées ou nouvelles sont possibles pour davantage impliquer le citoyen en prenant le parti de s’adresser à celui-ci dans toutes ses sphères de vie (résidence, école, lieu de travail, loisirs …) et tout au long de sa vie. Ceci implique aujourd’hui, une éducation, une information voire une formation adaptées à cet objectif dans le cadre de la formation scolaire, de la formation continue ou de l’information préventive.
o Par l’organisation d’une rencontre complémentaire « Nous sommes tous des acteurs de la prévention ! », sous forme de 2 conférences : Mettons en œuvre ensemble le cadre de Sendaï ! : Le Cadre d’action de Sendaï pour la réduction des catastrophes (SFDRR), adopté il y a un an, appelle toutes nos parties prenantes de la prévention des risques majeurs, publiques, privées et associatives, à se mobiliser sur ses objectifs. Où en sommes-nous ? Comment nous organiser au niveau de la plateforme nationale comme des territoires ? Un réseau d’observatoires pour diffuser la connaissance des risques : En quoi l’Observatoire National des Risques naturels (ONRN) et les observatoires régionaux constituent-ils un atout, notamment pour le suivi de l’efficacité de ces actions ?
o Par sa contribution au stand de l’Observatoire national des risques naturels.
http://afpcn.org/assises-nationales-des-risques-naturels/

Recherche et conseil scientifique

• Organisation d’une journée d’étude intitulée « Changer avec le climat » et labellisée COP21 sur la question des solutions à apporter pour faire face aux changements du climat, le 30 juin 2015. Le numéro d’octobre 2015 de la revue « Responsabilité et environnement » est consacré à cette journée.  http://afpcn.org/recherche-et-expertise/changement-climatique/

• Organisation en collaboration avec le Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et la Commission nationale du débat public (CNDP) le 19 novembre 2015 à Paris, d’un colloque « Expertise, opinion et décision publiques». http://afpcn.org/wordpress/wp-content/uploads/2015/10/Colloque-19-11-15-FINAL.pdf

• Le groupe de travail AFPCN-IMdR « Vulnérabilité des réseaux aux risques naturels » a organisé un colloque de restitution des travaux du groupe de travail le 15 janvier dernier à la suite de la publication de son rapport. Ce colloque a admis le principe de poursuivre les travaux sur le cas précis des inondations dans les agglomérations. http://afpcn.org/wordpress/wp-content/uploads/2015/08/Synth%C3%A8se-GT-r%C3%A9seaux_v-finale.pdf

• Le groupe de travail AFPCN-IMdR « Incertitudes et décisions » a organisé deux conférences en 2015 et publié un ouvrage collectif « Risque majeurs, incertitudes et décisions : Approches pluridisciplinaire et multisectorielle » en février 2016, aux MA Editions ESKA. http://afpcn.org/wordpress/wp-content/uploads/2016/04/Prosp-MERAD-Risques-majeurs.pdf

• Deux nouveaux groupes de travail ont vu le jour en 2015 : « Prévention des risques et santé » piloté par le Conseil scientifique et « Etiage, sécheresse et canicule » piloté en coordination avec l’EPTB Seine Grands Lacs.

Information et sensibilisation des acteurs

• Organisation d’un workshop « Les risques à l’heure du numérique : quels changements dans leur gestion » le 23 janvier 2015. Comment exploiter les nouvelles technologies et les réseaux sociaux dans les différentes phases de la gestion des risques : prévention, information, communication, gestion de crise, post crise … tout en gardant conscience des dangers liés à ceux-ci ? L’objectif dans un premier temps a été de présenter des actions concrètes d’utilisation des nouvelles technologies dans la gestion des risques et dans un second temps les intervenants et les participants ont été appelés à mettre en perspective et à réagir sur les problèmes et les questions que soulèvent ces utilisations. Les conclusions de ce workshop ont données lieu à une seconde conférence le 8 avril dernier sur les impacts juridiques et éthiques de l’usage des réseaux sociaux dans la gestion des risques.  http://afpcn.org/information-et-sensibilisation/nouvelles-technologies-risques-et-communication/

• Organisation d’une journée « Plans communaux de sauvegarde : appropriation et opérationnalité », le 3 décembre 2015 à Labarthe sur Lèze en collaboration avec l’Association des Maires de Haute Garonne, avec le soutien de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises et de la Préfecture de Haute Garonne. L’objectif de cette journée « de terrain », centrée sur les témoignages des collectivités territoriales, est de mettre l’accent sur les échanges d’expérience et de savoir faire. http://afpcn.org/risques-et-territoires/plan-communal-de-sauvegarde/

Actions européennes et internationales

• Participation sous deux formes d’une délégation de l’AFPCN au Public Forum de la conférence mondiale WCDRR du 14 au 18 mars 2015 à Sendaï :

o Posters (poster AFPCN et poster des actions du conseil scientifique) au Stand France et dans l’exposition officielle des posters
o Interventions dans les Side Event : « Risk data sharing for participative governance on prevention from local to national » organisé par l’ONRN, et « Catastrophes et droits de l’Homme » organisé par le Prof. Prieur.
http://afpcn.org/conference-mondiale-pour-la-reduction-des-risques-de-catastrophes-rrc/

L’AFPCN a également participé à la « Science and Technology Conference of the implementation of the Sendaï Framwork for Disaster Risk reduction 2015-2031 » du 25 au 27 janvier 2016 et exposé deux posters (AFPCN et ONRN).  http://afpcn.org/wordpress/wp-content/uploads/2016/01/160129_AFPCNposter_UNISDR.pdf

Projet de recherche

• L’association a participé également au projet européen ECOSTRESS, piloté par les Italiens, dont l’objectif est la recherche de nouvelles stratégies intégrées pour le renforcement de la prévention des risques et du cycle de gestion des catastrophes en zone côtière. Elle a organisé un séminaire de restitution vers les parties prenantes françaises le 6 novembre 2015.  http://ecostress.eu/

Documentation

 

Les commentaires sont clos.