Compte-rendu de la 5ème réunion du Comité des Utilisateurs de l’Observatoire National des Risques Naturels (CU ONRN)

Retrouvez les conclusions de la 5ème réunion du Comité des Utilisateurs de l’Observatoire National des Risques Naturels (CU ONRN) du 21 juin 2017

 

ONRN-CU05-PV-Final

 

Aperçu des conclusions :

 

La 5ème session du Comité des utilisateurs de l’ONRN s’est tenue le 21 juin 2017 après-midi au siège de la Fédération française des assurances (FFA), à Paris. Elle a rassemblé 27 participants représentant 12 organismes, associations ou administrations.

C’était la première réunion formelle depuis novembre 2014. Cependant des activités pertinentes pour le CU ont été menées dans le cadre d’Ateliers sur la sinistralité (2015 et 2016), des ANRN (2016). Enfin, suite aux demandes du Conseil de gestion (COGES) de l’ONRN, des actions de mobilisation ont eu lieu avec certains des membres du Comité (IFFO-RME, CEPRI, AFEPTB).

En parallèle, l’ONRN lui-même a connu des développements importants, notamment avec la création du réseau des observatoires régionaux. Ces développements changent le contexte dans lequel doit travailler le Comité des utilisateurs. C’est donc pourquoi la réunion du 21 juin 2017 a travaillé sur les sujets suivants :
1. Bilan des activités du CU depuis 2013,
2. Les évolutions de l’ONRN depuis 2014,
3. La base de données des événements dommageables (BDED),
4. L’animation du comité,
5. Proposition d’action sur les retours d’expérience (REX)

Après les exposés introductifs, les débats, résumés plus loin, ont été actifs et productifs, montrant l’intérêt des parties prenantes de la prévention des risques pour l’ONRN. Si un regret a été exprimé, celui du manque d’implication des acteurs de la gestion de crise (Maires et SDIS), les participants se sont montrés satisfaits des progrès réalisés par l’ONRN, ce qui donne une ardente obligation de le faire connaître le plus largement possible. D’où les conclusions que l’on peut tirer de la réunion.

C1. Le réseau des observatoires mobilisant un nombre important d’acteurs, il faut définir qui sont les acteurs au-delà de ce réseau qui doivent être fédérés par le Comité des Utilisateurs (AFPCN) ;
C2. Le développement d’indicateurs sur la gestion de crises doit être entrepris en impliquant notamment les SDIS (ONRN, AFPCN) ;
C3. La question de la fusion des cartographies pour produire des indicateurs comparables au niveau national sera présentée au Conseil de gestion de l’ONRN (AFPCN),
C4. Les membres du Comité des utilisateurs sont invités à évaluer le potentiel et l’utilité de la base de données des événements dommageables, pour retour lors de la prochaine session du Comité (Comité des utilisateurs) ;
C5. Le développement de la BDED doit pouvoir s’appuyer sur les échelons locaux (SDIS, Services territoriaux, Associations), pour documenter les suites des événements et l’évaluation de la mortalité (ONRN, réseau) ;
C6. Un outil collaboratif servant à animer le Comité entre ses réunions et à conserver la mémoire collective des échanges et documents de travail intermédiaires sera mis en place. Un retour sur le sujet sera fait lors de la prochaine réunion (AFPCN) ;
C7. L’organisation d’une action suivie, pour favoriser l’appropriation des indicateurs et autres livrables de l’ONRN par les élus et leurs collaborateurs. A titre d’amorçage de cette ligne d’action importante pour le CU ONRN, a été évoqué le potentiel de communication-information lié au Salon des Maires. Une analyse des différentes options sera étudiée (AFPCN) : a notamment été évoquée l’éventualité d’une présence ONRN sur le stand du MTES, en liaison avec la DGPR ;
C8. L’étude des besoins des utilisateurs autour de la standardisation et la bancarisation des REX et des spécifications de la base de données pertinente (à réaliser entre CGEDD et ONRN) est lancée (AFPCN, CYPRES, ORRM-PACA).

Les commentaires sont clos.