Journées « Risques de sécheresse et de déficit en eau » 16 mars et 8 juin 2017

Après plusieurs années marquantes en terme de déficit pluviométrique (2003, 2011, 2015…) et dans un contexte de changement climatique où les prévisions des modèles climatiques à l’horizon 2050-2100 sont alarmantes, en particulier sur la question du  risque de sécheresse qui devrait s’aggraver sensiblement dans un grand nombre de régions, le thème de la gestion des étiages et des sécheresses reste d’actualité et mobilise les scientifiques et gestionnaires français. L’AFPCN (Association française pour la prévention des catastrophes naturelles) a ainsi décidé d’organiser en 2017 deux journées scientifiques sur le thème des risques de sécheresse et de déficit en eau en France.

 

Journée 1 (16 mars 2017) : Évaluation des conséquences hydrologiques du réchauffement du climat

 

La journée 1 est portée par  le GT « Climat » de l’AFPCN et le GT « Tensions sur l’eau » de SHF/AFEID/Académie de l’eau, et organisée conjointement par l’AFPCN, la SHF, l’AFEID et l’Académie de l’Eau. Elle portera sur l’évaluation des conséquences hydrologiques du réchauffement du climat. Une première partie sera consacrée à la présentation de travaux scientifiques permettant de mieux connaitre les dernières évolutions constatées sur le climat en France (température, précipitation, déficit hydrique) et des variables associées (nappes, régime des cours d’eau, état des glaciers, des milieux aquatiques et de la qualité des eaux) et sur les évolutions futures au XXIème siècle. Une seconde partie portera sur les résultats de projets de recherche récents visant à progresser dans l’évaluation future des ressources en eau et des usages, et à la mise en évidence de situations potentielles critiques.

 

Programme de la journée (pdf)

Intervenants et communications

Journée 2 (16 mars 2017) : Retours d’expérience et perspectives d’adaptation de gestion

 

Cette seconde journée, organisée conjointement par l’AFPCN et l’établissement public territorial de bassin Seine Grands Lacs. Elle vise à dresser un état des lieux des connaissances, des impacts et des modes de gestion de la sécheresse et des étiages dans une démarche territoriale. Les interventions et les échanges auront pour objectif de mettre en évidence les manques et les freins en vue d’une meilleure gestion. Après un zoom sur l’état de l’art en matière de surveillance et d’anticipation des situations d’étiage sévère et de sécheresse, des témoignages seront apportés, permettant de dresser un panorama des incidences attendues et d’illustrer des mesures d’adaptation/gestion à une échelle sectorielle (agriculture, eau potable, assainissement, énergie navigation, biodiversité…) et territoriale (celle des bassins versants). Cette journée laissera une large place au retour d’expérience et au débat avec notamment l’organisation d’une table ronde ayant trait aux incidences sur les activités économiques, et une autre portant sur les  politiques d’adaptation envisagées.

Visualiser le programme ici

 

[ INSCRIPTION OBLIGATOIRE]  : s’incrire

 

 

Les commentaires sont clos.