Association Française pour la Prévention des Catastrophes Naturelles

Groupe de travail “Risques majeurs en Outre-Mer”

GT piloté par Franck Brachet (Cadre dirigeant dans un EPCI de la Région Île-de-France), Alain CHEVALLIER (consultant en gestion de crise et audit incendie) et Anne-Marie LEVRAUT (ex-CGEDD)

Contexte

Les Outre-Mer cumulent la quasi-intégralité des risques naturels, dont certains aléas particulièrement violents, tels que les cyclones et les séismes. En outre, les phénomènes naturels sont susceptibles d’évolutions fortes, notamment sous l’effet des changements climatiques. Aussi, l’AFPCN a souhaité participer à la réduction en Outre-Mer des risques de catastrophes et des dommages socio-économiques parfois considérables qui leur sont liés.

 

L’action en bref

Pour répondre à cet objectif, l’AFPCN a mis en place un groupe de travail associant les ultra-marins et se proposant :

– de relayer les démarches de réduction des risques de catastrophes engagées par l’État, et en priorité celles participant à l’acculturation aux risques naturels,

– de valoriser en métropole les bonnes pratiques en matière de gestion des risques naturels dans les Outre-Mer, l’expérience multi-risques, les actions qui y sont menées en matière de sensibilisation des populations,

– d’inscrire les Outre-Mer dans des réseaux d’échanges internationaux,

– de répertorier la communauté des acteurs locaux des Outre–Mer participant à la réduction des risques de catastrophes, d’accompagner leur montée en compétences, dans leur propre démarche de réduction de vulnérabilité, de faciliter, si nécessaire, l’émergence et la formation de nouveaux acteurs locaux de la réduction des risques de catastrophes,

– d’imaginer une série de propositions pour soutenir les nécessaires chantiers d’adaptation à mener au niveau local afin d’accroître la résistance et la résilience des populations et territoires d’Outre-Mer.