Pédagogie des risques et information préventive

L’action en bref

 

Valoriser les actions pédagogiques et d’information préventive auprès des collectivités et des enseignants à travers des journées d’information en région et organiser des journées de formations.

 

Contexte

 

La prévention des risques naturels implique en priorité une meilleure connaissance du risque et de ses conséquences de la part de la population. L’information préventive des citoyens est donc fondamentale. L’État l’a bien compris en développant les actions et mesures de prévention et d’information préventive.

En effet, l’information préventive des populations est essentielle au bon fonctionnement et à l’efficacité des politiques de prévention. Les citoyens doivent connaître et avoir conscience du risque pour pouvoir le gérer. Il s’agit de faire connaître aux populations les risques auxquels elles sont exposées, afin qu’elles prennent, en anticipation, les mesures nécessaires pour s’en protéger et ainsi diminuer leur vulnérabilité. Il est également essentiel d’informer les citoyens de ce que fait l’Etat en matière de prévision, protection, prévention, secours … et ainsi tendre vers une culture de la sécurité et du risque, qui reposent sur trois fondamentaux :

  • La culture par l’expérience du vécu et l’intégration de ce vécu dans la mémoire,
  • La culture par la connaissance du phénomène et des mesures de sauvegarde existantes dans un lieu donné à un moment donné,
  • La culture normative, la connaissance des lois et des documents d’information.

Il existe une très grande variété d’actions pédagogiques préventives et de sensibilisation (population, jeune public, touristes, et autres acteurs des risques : agents immobiliers, notaires …).

L’AFPCN souhaite valoriser les actions pédagogiques et d’information préventive (dont la méthodologie est adaptable) auprès des collectivités et des enseignants à travers des journées d’information en région et organiser des journées de formations.

 

Organisation et programme de travail

 

Promotion du projet d’éducation aux risques Quand la Terre gronde, réalisé par la Main à la Pâte. Ce guide pédagogique se propose d’initier les élèves de cycle 3 aux risques naturels et à leur prévention au travers d’une démarche pluridisciplinaire qui comporte une large part de sciences et épouse la philosophie éducative de la Main à la Pâte. Il peut s’agir du risque lié aux volcans, aux séismes ou aux tsunamis, des phénomènes souvent très médiatisés mais peu étudiés à l’école. Il peut aussi s’agir d’un risque plus ancré localement (inondations, tempêtes, feux de forêt …) et donc a fortiori plus ancré dans le quotidien des élèves. Les deux approches sont complémentaires.

Promotion du concours Memo’Risks : Ma ville se prépare organisé par l’association Prévention 2000, il s’agit d’un concours pour les mairies et les écoles avec pour objectif la prévention des risques naturels. Avec l’appui de la ville, les élèves auront pour mission de retrouver la mémoire des catastrophes passées et de conduire une enquête auprès des parents d’élèves sur leur perception du risque. Les témoignages sur la mémoire recueillis par les classes abonderont le site de l’Institut pour l’histoire et la mémoire des catastrophes, partenaire du projet.).

 


Documentation

 

Les commentaires sont clos.