Vulnérabilité des réseaux

Contexte

Créé en février 2008, ce groupe de travail se propose de réaliser un diagnostic de la vulnérabilité des réseaux en cas de risques majeurs et un plan d’action pour réduire la vulnérabilité des réseaux. La démarche est fondée sur des journées thématiques centralisant des témoignages  des différentes parties prenantes. Vulnérabilité des réseaux concernés et conséquences dues non seulement à des facteurs physiques mais aussi au comportement des divers acteurs impliqués ou atteints.

Pilotage

Groupe de travail commun AFPCN-IMdR piloté par Jean François Raffoux et François Gérard.

Actions

  • Analyse critique du premier document de synthèse par le comité de pilotage puis par un panel des acteurs concernés et des partenaires et rédaction du rapport final, soumis à l’avis du Conseil scientifique en fin d’année.
  • Organisation d’une conférence plénière de valorisation et de retour d’expériences.

Journée 14 mars 20176 « Des villes et leurs réseaux résilients face aux risques naturels »

  • Cas des crues fluviales lentes : exemple du Grand Troyes.
  • Cas des communautés urbaines en bord d’estuaire susceptibles d’être affectées par une submersion marine : exemple de la communauté du Havre.
  • Mise en place d’un sous-groupe de travail pour l’élaboration d’un document pour caractériser les aléas et la vulnérabilité des réseaux.
  • Analyse de la portabilité sur les territoires d’études, d’une démarche de construction de scénarios pour des communes impactées par des risques multiples.
  • Information sur le réseau « Build Back Better » organisée par l’AFPCN, l’AQC-MRN et la ville de Paris.

Programme de la journée

Journée 15 janvier 2016 « Vulnérabilité des réseaux aux risques naturels »

Les différents réseaux qui irriguent le tissu économique et social d’un pays sont affectés par certains évènements naturels majeurs et accusent des dégâts qui perturbent voire paralysent l’activité et la vie des citoyens. Réduire la vulnérabilité de ces réseaux est un enjeu majeur pour ce pays. Pour cette raison, et sur la base du retour d’expérience de plusieurs évènements naturels majeurs, les pouvoirs publics, le milieu associatif, les organismes de recherche et les acteurs de l’activité économique ont mené des études visant à proposer des moyens de la réduction de la vulnérabilité des réseaux et de l’augmentation de leur résilience.

Cette manifestation visait, dans un premier temps, à présenter les résultats de plusieurs de ces travaux qui proposent aux différentes parties prenantes des recommandations et des méthodes d’approche.
La table ronde qui l’a clôturée a rassemblé des représentants de ces parties prenantes et a proposé la création d’un groupe de travail sur la protection des grandes communautés urbaines et de leurs réseaux dans des contextes de crues extrêmes pour lesquelles des méthodologies et de nouvelles études pourraient être proposées.

Programme de la journée

Publications

  • Synthèse du groupe de travail « Vulnérabilité des réseaux et catastrophes naturelles », 2014.
  • Comptes rendus des conférences organisées les 19 juin 2008, 15 décembre 2008 et 31 mars 2009.
  • Compte rendu de la conférence « Eaux et déchets » organisée le 28 avril 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *